Collection « Bulletin du CRISIMA »

Numéro 2 — Perspectives italiennes

Le second numéro du bulletin du CRISIMA est consacré à l’histoire culturelle. Dans Perspectives italiennes, trois articles rappellent que l’Italie est au centre d’échanges continus tout au long de la période, même dans les temps difficiles, et qu’ils impliquent des hommes qui ne sont pas seulement des lettres. l’hagiographie napolitaine du haut Moyen Âge permet de suivre dans un contexte rude, la mise en place d’une société nouvelle sur fond de transmission de savoirs venant de toute la Méditerranée (T. Granier). Au XIIIe S., dans une ambiance courtoise, les troubadours occitans se mettent au service des luttes politiques de grands seigneurs raffinés et pragmatiques les Malaspina, avec humour et le verbe acide (G. Caïti-Russo). Enfin, au XVe s., arrivant à Venise, les pélerins germaniques et français manquent de mot pour dire leur éblouissement mais font partager à merveille leur émotion (N. CHareyron).

Dans les Varia sont réunis deux articles sur l’écriture de l’histoire. En Écosse au lendemain de la conquête normande, dans un texte fermement attribué à Siméon de Durham, l’histoire de son établissement est reconstruite en fonction des nécessités les plus immédiates (D. Rollason). Dans ses Chroniques Froissart évoque le courroux et la haine, qui sont devenus véritables institutions sociales et politiques, d’abord en moraliste, puis désabusé en peintre au rait sûr et rapide des travers de l’âme humaine (Ch. Raynaud).

2003, 15 × 21 cm, 12 €, 240 p., dos carré collé.

Coll. « Bulletin du CRISIMA » nº 2, ISSN 1634-7463.


Sur le même sujet « Histoire » :

Rechercher un ouvrage

Naviguer dans le catalogue

Pratique

Commander un ouvrage

Merci à Spip

Navigation