Collection « Cartes Blanches »

Le « locus amœnus ». Variations autour du paysage idéal

Études recueillies par Renée Ventresque
La fortune que le locus amœnus connaît dans la littérature depuis l’Antiquité suscite de nombreuses questions : notamment sur les modalités de la description, sur le rapport au paysage, sur la relation que le topos entretient avec le gendre de l’œuvre dans laquelle il figure, sur les liens, aussi, susceptibles d’unir tous les traits qu’il revêt à travers le large éventail séculaire et générique que ce numéro 2 de Cartes blanches a pris le parti de déplier. Autant de questions qui ouvrent elles-mêmes sur une interrogation d’ensemble. De quelle fidélité à l’égard du modèle rhétorique le locus amœnus témoigne-t-il en ses multiples variations ? De quelle libération, et dans quel sens ? Porteur d’un héritage à ce point complexe, de quel espoir ou de quelle nostalgie ou de quel leurre se charge-t-il dans la littérature moderne ?

2002, 15 × 21 cm, 15 €, 390 p., dos carré collé, ISBN -84269-494-5.

Coll. « Cartes Blanches » nº 2, ISSN 1766-9332.


Dans la même collection :
Du même auteur « Ventresque, Renée » :

Sur le même sujet « Lettres modernes » :

Sur le même thème « Littérature » :

Rechercher un ouvrage

Naviguer dans le catalogue

Pratique

Commander un ouvrage

Merci à Spip

Navigation