Figures de l’hétérogène

Textes réunis par Michel Collomb
La littérature a toujours joué avec l’hétérogénéité des langages et des savoirs. Ce qui est nouveau aujourd’hui, c’est que l’hétérogène est admis et parfois même recherché pour lui-même par les écrivains comme par les artites. La dialectique de la rupture et du dépassement formel, qui fut le ressort de l’esthétique moderne, est à présent cassée et, dès lors, toutes les références, tous les emprunts, tous les retours au passé deviennent légitimes. L’électisme, jadis stigmatisé, s’affiche paré du mérite de la libération. Proliférants et spécialisés, les savoirs s’autonomisent, et semblent défier toute figuration.

1998, 15 × 21 cm, 22,87 €, 354 p., dos carré collé, ISBN 2-84269-197-0.


Du même auteur « Collomb, Michel » :

Sur le même sujet « Lettres modernes » :

Sur le même thème « Littérature » :

Rechercher un ouvrage

Naviguer dans le catalogue

Pratique

Commander un ouvrage

Merci à Spip

Navigation