Jean Tortel. L’œuvre ou vert

Textes réunis par Catherine Soulier

Critique, prosateur, poète, Jean Tortel, dont on a souvent noté la proximité avec Follain, Guillevic et, plus encore, Ponge, est l’auteur d’une œuvre discrète mais essentielle aux yeux de bien des créateurs contemporains. Exigeante, difficile, cette œuvre en quête d’une concentration, d’une dénudation, maximales du dire allie l’exploration inlassable du jardin à une inquiétude quant au vers, forme problématique, vouée aux « solutions aléatoires » depuis l’événement considérable de sa libération.

Ce recueil d’études, dont le titre fait entendre à la fois l’ouverture, l’attention portée au végétal et la préoccupation métrique, est le fruit d’une rencontre organisée à l’université Montpellier III en mars 2000. Plurielle, dépourvue, comme l’auteur qu’elle prend pour objet, de toute visée totalisante, la réflexion se propose de mieux situer Jean Tortel dans le paysage poétique français et de mettre en évidence la complexité d’un texte moins calme et moins virgilien qu’on ne l’a parfois dit.

l’ouvrage se ferme sur deux conférences inédites où Jean Tortel, invité à s’expliquer sur sa pratique d’écriture, interroge l’objet ambigu qu’est à ses yeux le poème : « tracé de langage » et « fonctionnement du désir ».

2001, 15 × 21 cm, 9,15 €, 124 p., dos carré collé, ISBN 2-84269-458-9.


Du même auteur « Soulier, Catherine » :

Sur le même sujet « Lettres modernes » :

Sur le même thème « Poésie » :

Rechercher un ouvrage

Naviguer dans le catalogue

Pratique

Commander un ouvrage

Merci à Spip

Navigation