Vignobles du sud — XVIe-XXe siècles

Textes réunis par Geneviève Gavignaud-Fontaine et Henri Michel

Une cinquantaine de chercheurs et universitaires, agronomes, économistes, ethnologues, juristes, historiens, géographes, œnologues se sont réunis pour évoquer les vignobles du sud dans leur durée multiséculaire. La présence et l’intervention de représentants professionnels ont permis de resserrer les liens entre tous ceux qui font de la vigne et du vin leur objet de travail.

Les analyses ont permis :

— de mettre en valeur les vignobles du sud de la France — et du sud de l’Europe — face à la montée des « nouveaux suds » que constituent la Californie, le Chili, l’Australie, l’Afrique du Sud...

— de montrer l’ancestral potentiel qualitatif des terroirs entre Atlantique et Méditerranée — y compris en Languedoc-Roussillon où la réputation de certains crus ne date pas de la fin du XXe siècle !

— de rappeler que les vignerons du Midi ont su forger, par-delà la culture de la vigne et du vin, une forte civilisation vigneronne, repérable dans les pratiques juridiques, l’organisation coopérative, l’art de vivre de toute une société.

— de souligner — devoir de mémoire oblige — que, parallèlement à la spéculation économique, peut se développer une expérience sociale vivace. Le plus grand vignoble du monde, bimillénaire et aujourd’hui médaillé pour la qualité de ses vins, en témoigne.

2003, format 16 × 24, 747 pages, ISBN 2-84269-559-3

Épuisé


Du même auteur « Gavignaud-Fontaine, Geneviève » :
Du même auteur « Michel, Henri » :

Sur le même sujet « Histoire » :

Sur le même thème « Vigne » :

Rechercher un ouvrage

Naviguer dans le catalogue

Pratique

Commander un ouvrage

Merci à Spip

Navigation